Game of Thrones – 8×06

Game of Thrones restera (à mon avis) sûrement pendant très longtemps la série qui a connu la plus forte déchéance qualitative. Heureusement, le calvaire vient de (péniblement) toucher à sa fin…

got806-1

Vous l’aurez sûrement compris, cet épisode ne trouve pas clémence à mes yeux comme pour les deux précédents. J’ai presque envie de simplifier ma critique (qui sera certainement encore longue) et de me contenter d’un « c’était bien nul, mais c’est enfin fini, merci, au revoir ». Cela dit, ce ne serait pas une critique constructive (et puis, ce final n’est à mes yeux pas le pire épisode du combo maudit qui vient de se dérouler ces trois dernières semaines…). Mais comprenez que je cherche à exprimer efficacement ma frustration. Et elle est d’autant plus forte que j’adorais (jadis) cette série, et que j’avais plutôt bien réussi à lui pardonner sa saison 7 déjà assez fortement décevante. Mais allons, quand faut y aller, faut y aller. C’est donc l’heure de mon ultime critique d’épisode de Game of Thrones.

Commençons par toutes ces petites incohérences qui, accumulées, sont vraiment annonciatrices du manque de soin des auteurs. C’était après tout le genre de détail gênant qui n’existait pas (ou alors quasiment pas) dans les anciennes saisons.
Premièrement, Arya a terminé l’épisode précédent en trouvant un beau cheval blanc perdu et effrayé au milieu des ruines, sur lequel elle a pris la fuite. Et cette semaine, baaaaah… Elle n’a pas pris la fuite. En fait, elle est toujours à King’s Landing. Et elle est toujours là à venir se plaindre de Daenerys auprès de Jon. Certes, elle a assisté au massacre de l’épisode précédent aux premières loges (pour des raisons complètement nulles, mais c’est une autre histoire que j’ai déjà expliquée…), mais je tiens quand même à rappeler qu’elle n’a quand même jamais échangé le moindre mot avec Daenerys !!
Deuxièmement, les cadavres de Jaime et Cersei ne sont finalement même pas ensevelis sous des tonnes de pierres… Euuuuuh, OK… Ce n’était pas ce que laissait penser leur scène de mort. Et en plus, ils sont juste en impeccable état, « enterrés » sous à peine deux pierres. Ils auraient maquillé Cersei en mode glamour que ça n’aurait pas été plus choquant. Et on en vient même à penser que les deux auraient pu survivre en fait.
Troisièmement, les chiffres des armées de Daenerys, ça va, ça vient en fonction des épisodes. Les Unsullied étaient 20 en fin d’épisode 5. Là, ils ont l’air d’être plusieurs centaines, voire milliers. Les Dothrakis étaient quasiment éteints en épisode 3, un peu plus que 10 en épisode 5, et maintenant, ils sont de nouveau tout un Khalasar. (Daenerys a dû aller demander de l’aide aux prêtresses rouges en off-screen !).
Allez, un petit quatrièmement ! La météo, c’est n’importe quoi. Comme les chiffres des forces armées, ça va, ça vient. Dans l’épisode 5, il fait soleil quand Daenerys attaque King’s Landing (pas trop impactant le début de l’hiver…). En ce début d’épisode (pourtant visiblement juste après la bataille), il neige. Et la neige s’est déjà installée au point de recouvrir Drogon. Et en fin d’épisode, il fait de nouveau plein soleil (certes, cette partie est sûrement quelques jours plus tard, mais quand même !).

Passons maintenant aux plus gros morceaux de l’épisode, soit aux plus gros problèmes, parce qu’honnêtement, je n’en ai pas retiré grand chose de positif. Les scénaristes ont poursuivi l’assassinat scénaristique de Daenerys. Elle ne veut absolument pas entendre raison sur le fait qu’elle a tué des innocents et que c’était mal. Elle voit ça comme un mal nécessaire : ça aurait pu l’être si les soldats Lannister n’avaient pas rendu leurs armes. Mais ce n’est pas le vrai problème (puisqu’ici, ça colle alors avec le vieux retournement de situation « Daenerys is the mad queen »).
Le problème, ça reste toujours qu’il y a encore deux épisodes, Daenerys participait au sauvetage de l’humanité, parce qu’elle avait bon fond, et alors qu’elle aurait pu aisément gagner la guerre contre Cersei (en fait, elle aurait pu gagner dès son arrivée à Westeros, sans perdre inutilement ses alliés). Et ce qui me pose particulièrement problème, c’est la façon dont on nous impose, à travers les discours de Tyrion, de revisiter le parcours de Daenerys comme si elle avait toujours été une tueuse assoiffée de sang : bouuuuuh, elle a crucifié/tué les maîtres esclavagistes pour libérer les esclaves ; bouuuuuh, elle a tué les Khals qui eux-même pillaient, tuaient et violaient à volonté ; bouuuuuh, elle a toujours utilisé la violence pour gagner parce que c’était qui elle était depuis toujours « fire and blood » (même Jon rappelle à Tyrion que l’on n’est pas prédestiné à la naissance quoi). J’en viens presque à haïr Tyrion, surtout quand il tente de nous faire un lavage de cerveau, comme quoi en fait, Daenerys, c’était un pire monstre que Cersei… (Et oui, il a quand même osé aller pleurer sur le cadavre de Jaime et Cersei ! CERSEI !!! Je ne crois pas qu’il soit envisageable une seule seconde que la version livresque de Tyrion nous fasse cette hérésie. En fait, si Daenerys devient vraiment folle dans les livres, il me semble plus envisageable que Tyrion des livres soit à fond derrière elle dans l’optique de se venger de Cersei !).
Mais euh, je suis vraiment censée avaler le fait que je me suis trompée sur toute la ligne à propos de Daenerys, quand elle a toujours fait preuve de compassion envers les esclaves et le peuple ? En vrac, elle a donné à boire aux esclaves agonisant d’Astapor ; elle a choisi de rester à Essos puis à Meereen parce qu’elle voulait protéger les esclaves qu’elle avait libérés ; elle était clairement dégoûtée et horrifiée par les jeux d’arènes à Meereen et les morts inutiles qu’ils provoquaient ; elle a reconnu plusieurs fois que son père était un « evil man » ; elle n’a eu de cesse que d’écouter ses conseillers pour ne pas céder à son impulsivité (lesdits conseillers qui ne lui ont justement quasiment pas donné un seul bon conseil, et qui ont même conspiré contre elle alors qu’elle n’avait rien fait de mal et qu’elle les avait écoutés dans la plupart des cas -coucou Varys !). Bref, je n’ai même plus envie de m’étendre. Vous voyez l’idée. On a l’impression qu’il faut qu’on redécouvre qu’en fait, elle était mauvaise depuis le début quand ce n’était simplement pas le cas.

En fait, c’est tellement mal écrit et abrupt que quand elle a fait son discours aux Dothrakis et aux Unsullied, j’étais toujours de son côté presque inconsciemment. Mon cerveau n’assimile pas totalement qu’il est possible qu’elle ait pu tuer tous ces innocents si vous voyez ce que je veux dire. Donc, au moment de son discours, je me suis dit que son massacre d’innocents civils sorti de nulle part mis à part, c’était une direction intéressante qu’elle aurait pu prendre : mener des forces armées là où les peuples opprimés auraient pu en avoir besoin, ou en tout cas, mener des forces armées au service d’un pouvoir moins corrompu pour « break the wheel »… Sauf que soudainement, les scénaristes se sont justement (mal) souvenus du fameux « break the wheel », et Daenerys nous dit qu’elle a brisé cette fameuse roue. Euh, non. Juste non. A l’époque, elle ne sous-entendait clairement pas que « break the wheel » voulait dire « devenir reine et le rester », puisqu’elle avait répondu « briser la roue » quand Tyrion lui avait parlé du fait qu’elle voulait « arrêter la roue » (sur le nom Targaryen). Donc, non, non, non. Encore une incohérence scénaristique. Les scénaristes ont tenté de raccrocher vaguement un concept d’une ancienne saison à leur dénouement tout pourri. Tyrion nous fait d’ailleurs la même tentative (et ça ne marche pas plus) quand il dit que finalement, les survivants post-Daenerys ont réussi à briser la roue. Bah non. On a toujours ce système de monarchie absolue (même si ce n’est plus héréditaire).

Et puis, pour finir sur l’arc de Daenerys totalement fichu en l’air, on a encore cet agaçant manque de conséquence pour des actions graves (à la Bronn qui survivait le fait d’essayer de tuer Drogon en saison 7). Tyrion démissionne de manière ouvertement rebelle, mais les scénaristes ne poussent cette fois-ci par leur concept de « Daenerys est folle » jusqu’au bout. Elle le fait enfermer. Elle prévoit son exécution pour plus tard (pas de pot pour Varys !). Ensuite, quand Daenerys a droit à sa scène de mort en 10 secondes top chrono, Drogon ne fait même pas un petit feu de Jon pour la venger. Jon est quand même tout près des flammes. En plus, il vise super bien notre petit Drogon : il brûle et détruit le trône de fer, mais pas toute la pièce. Faudrait surtout pas toucher à Jon… Mais de quoi me plains-je ? Au moins, un de mes souhaits ultimes a été réalisé : Drogon n’est pas mort (un point positif, un !). Il vit juste tout seul quelque part (pauvre choubidou !!). Alors, oui, c’est symbolique que Drogon détruise le trône lui-même construit et forgé par un Targaryen et son dragon. Mais pffffff…. c’est mal écrit !! (C’est moi ou je me répète ?).

got806-2

Attaquons maintenant la deuxième grosse moitié de l’épisode. Le post-Daenerys (qui est quand même expédiée et tuée, en quoi, un ou deux jours après son accès au trône). Et bah, on n’en voit quasiment rien. On ne nous montre pas les Unsullied qui découvrent Jon et choisissent de l’enfermer plutôt que de le tuer. Aaaaah, les pauvres soldats Lannister « ennemis de la reine », Grey Worm a été moins clément envers eux qu’envers Jon. Pourtant, plus « ennemi de la reine » que Jon à ce stade, tu pouvais pas !!! Et donc, le temps que tout le monde se téléporte ramène à King’s Landing pour choisir un nouveau roi, les Unsullied attendaient sagement à King’s Landing sans monarque… Les Dothrakis n’ont pas fichu plus le dawa… « A normal day at the office ». Enfin bref, on a donc une deuxième partie d’épisode lente et presque ennuyeuse qui s’éternise sur leur choix de monarque. Et quand Sam apporte une idée de démocratie (« break the wheel » ?!), tout le monde lui rit au nez (y compris Sansa qui est hyper méga intelligente…). Laisser le peuple choisir ? Mais bien sûr… Vu leur approche condescendante, j’aurais presque souhaité que Daenerys survive et vienne tous les cramer pour « libérer les peuples ». Enfin, je sais pas, mais c’est quand même hyper maladroit de la part des scénaristes de nous présenter Daenerys comme une tueuse de masse sans pitié, pour ensuite nous mettre cette petite réunion de gens comme un nouveau départ pour Westeros, alors qu’en fait, il n’y a clairement pas de réel nouveau départ. (Encore une fois, ils trouvent tous saugrenue l’idée de laisser le peuple s’exprimer hein… Au moins, Daenerys a instauré un démocratie en quittant Meereen, j’dis ça, j’dis rien).

Dois-je parler du nouveau roi ?! Il n’y a RIEN scénaristiquement qui nous donne l’impression qu’on a mérité cette fin, qu’elle a été préparée (mais c’est pire que Daenerys qui avait au moins quelques petits moments ambigus dans les saisons : là, il n’y a RIEN). Donc, voilà, « ouf of the blue », Bran est désigné roi. LOOOOOL ! Je ne sais même plus quoi dire. En fait, mon cerveau est un peu comme un ordinateur qui a bugué. Je ne vois pas d’où ça sort et comment ça peut être considéré comme narrativement satisfaisant. Bran est quand même le gars qui a parlé en phrases cryptiques deux-trois fois, n’exprime plus aucune émotion, répète à qui veut l’entendre qu’il n’est plus Bran, et Tyrion se dit qu’il ferait un bon monarque ?! (Si encore on avait entendu leur conversation coupée d’épisode 2, peut-être y verrait-on une bonne justification ? Mais là, je ne comprends pas trop. Surtout que derrière Bran, ils n’auront plus un autre three-eyed raven sous la main pour le remplacer… ? Et si Bran n’est plus Bran et fonctionne comme un ordinateur avec des choix logiques et sans coeur, comment est-il censé faire parfois les choix moraux ?). Et puis, dans leur nouveau système de désignation du roi (par 10 clampins), qu’est-ce qui ne garantit pas qu’un futur roi va réinstaurer le pouvoir héréditaire ? De futures guerres de pouvoir semblent probables un jour ou l’autre. Et en quoi le royaume principal resterait composé de six sous-royaumes facilement si le Nord a pris son indépendance ? Pourquoi d’autres ne voudraient pas (et n’auraient pas le droit !?) de demander la leur ? (Daenerys n’avait-elle pas promis leur indépendance aux îles de Fer en fin de saison 6 d’ailleurs ?! Mais on oublie…).

Enfin, de manière générale, ce qui m’a aussi fait rire, c’est que c’est Tyrion qui pousse tout le monde à choisir Bran comme roi, alors qu’il est prisonnier (et même encore enchaîné). Et les scénaristes tentent encore bien de nous retourner le cerveau : en début de scène, Tyrion nous explique qu’il ne peut pas être main du roi, parce qu’une moitié des gens le détestent parce qu’il a causé la perte de Daenerys, et l’autre moitié parce qu’il l’avait aidée avant. Quelques minutes plus tard, Bran nous le désigne comme main du roi. Excuse : « oui, tu as fait plein d’erreurs, mais tu vas maintenant ne plus en faire et tes choix judicieux te serviront à te racheter » (donc, maintenant qu’il ne sert plus Daenerys, il a le droit de redevenir intelligent ? Merci les scénaristes ?). Et tu parles d’une punition quand même ! Il finit en happy end avec son job préféré quand il a fait du gros caca à ce même poste au service de Dae-dae. Tu m’étonnes que Grey Worm fasse la grimace et qu’il choisisse de mettre les voiles avec tous les Immaculés. Et hop, admirez la façon subtile dont les scénaristes se débarrassent de la question des énormes forces armées de Daenerys en deux temps trois mouvements ! Quid des Dothrakis ? Ah bah là, ils n’ont pas trouvé de réponse. Donc, on n’en parle plus. Ou alors, on est censés de nouveau considérer qu’il y avait en fait 10 survivants de la bataille contre les Marcheurs, ce qui explique les trois quatre Dothrakis qui se baladent tranquillement au port de King’s Landing… Ni vu ni connu ! Y’avait pas de Khalasar avec les Unsullied enfin ! Bref, de la grande écriture tout en finesse !

Et je cherche encore la fin douce-amère de GRR Martin (j’ose franchement espérer que sa fin sera très différente ! Déjà rien que pour Jaime, le personnage le plus massacré de la série, et ensuite pour Daenerys, au moins dans le cheminement s’il choisit de la réduire à « son père était fou, elle sera folle »). En tout cas, à part pour Daenerys (et choubidou Drogon), c’est quand même un vieux happy end. Tyrion est main du roi. Le conseil est composé de nos personnages « gentils » favoris : Davos, Brienne, Sam… et Bronn -.- BRONN QUOI. Mais il aurait sérieusement pas pu périr contre Drogon en saison 7 ?! Son intrigue est un vrai pétard mouillé. Et tout ce petit monde s’affaire joyeusement autour d’un livre présenté par Sam : « A song of ice and fire » (pitiéééééé noooooon ; on dirait que les scénaristes ont piqué cette idée aux fans). Les Stark (qui ont morflé en début de série) ont tout le pouvoir (#justice ?!) à tel point que ça paraît un peu invraisemblable : Sansa est reine du Nord tandis que Bran règne sur le reste de Westeros. Ou en tout cas, ils ont plus ou moins ce qu’ils voulaient : Arya reste une aventurière et part explorer le monde (j’sais pas pourquoi, mais moi, j’imaginais qu’à l’Ouest de Westeros, il y avait l’Est d’Essos 😛 , mais bon, peut-être pas… Avouez que ce serait assez cocasse qu’Arya n’arrive pas vraiment sur un nouveau continent). Les scénaristes ont aussi eu le mauvais goût d’utiliser Yara et Edmure comme des faire-valoir, juste pour qu’ils se fassent rembarrer comme des « vastes blagues » par Arya et Sansa, histoire qu’on comprenne bien qu’elles sont « trop cool » (ce qui est quand même une injustice pour Yara ; Edmure, on peut débattre, je vous l’accorde). Enfin, Jon rejoint ses grands amis du Nord (voix de Tormund: « the real North ») et il a droit à ses retrouvailles avec Ghost (pour une fois, il ne le snobe pas).
Néanmoins, on est censé comprendre qu’il est exilé à la Garde de Nuit, donc pas totalement « libre » de partir avec les Sauvegeons (donc, il ne fait que les accompagner et va retourner à Castleblack ?). Sauf que dans tout ça se pose une grande question : à quoi sert la Garde de Nuit ?!!! A quoiiiii ?! Ce n’est plus la guerre avec les Sauvageons et surtout, il n’y a plus de Marcheurs Blancs !! Autre chose : ça n’a finalement servi à rien de nous faire tout un foin autour du fait que Jon était l’héritier de Rhaegar Targaryen. Personne n’en fait rien, même pas Jon. Ils auraient aussi pu ne jamais en parler à Daenerys quoi. Ce qui aurait peut-être alterné son virage (en épingle)… Allez, je sens que ma critique part en live total. Un dernier mot pour la fin à propos des Stark et de leur happy end : l’idée, ce n’était pas à la base que tous leurs malheurs se sont aussi accumulés d’autant plus qu’ils se sont séparés les uns des autres ? Parce que là, ils nous refont la même chose et partent chacun dans leur coin…

got806-3

Conclusion : Personnellement, dans tout ça, la seule scène qui m’ait touchée, c’est Drogon qui pleure Dae-dae. Oui, on est bien loin des anciennes saisons, même si je sur-kiffais déjà Drogon à l’époque bien sûr. Mais quand je pense que j’ai déversé un torrent de larmes quand Hodor a trépassé alors que je n’ai pas versé une seule larme dans le final de cette (anciennement) grande série, je me dis que oui, ce fut une décadence presque aussi rapide que le tournant folie de Daenerys. Mais bon, c’est fini.
(Franchement, je crois que je ne pourrai pas me faire souffrir si je devais revoir la série à l’avenir et je m’arrêterai à la saison 6… Je ne sais même pas si j’ai envie de tenter le futur préquel vu le massacre opéré ici).

PS : Personne n’est allé vérifier si, dans les cellules de King’s Lading, Ellaria était encore vivante ? Cersei avait promis de la nourrir jusqu’à la fin de ses jours pour la faire souffrir après tout…

PS 2 : Comme d’hab’, j’ai la grosse flemme. Je ne me suis pas relue. Pardonnez mes fautes d’orthographe. Il y aura une correction rétroactive quand j’aurai le temps.

4 réflexions sur “Game of Thrones – 8×06

  1. Nahum

    Ah la la, toutes ces critiques sur la dernière saison de Game of Thrones ça me fatigue psychologiquement car moi je trouvais ça tellement nul sur la fin que j’avais arrêté de regarder les deux dernières saisons. Et devinez quoi ? Cette derniere saison m’a totalement réconciliée avec la série et je l’ai trouvé très bonne ! Bien évidemment je ne suis pas d’accord avec la peuplade qui pleure encore sur le sort de Daenerys bouh ouh ouh, mais enfin c’est ça qui a redonné ses lettres de noblesse à la série ! Les gens sont comme ça !!! Il n’y a pas de bons et de méchants, on est tous un peu fous quand on nous pousse à bout et parfois on s’enfonce dans notre colère et notre haine en croyant faire les bons choix. L’attitude de Daenerys ne choque que les naïfs, en prenant cette direction, les scénaristes montrent que le monde ce n’est pas les bisounpurs et que chacun a sa version du bien et du mal. J’ai beaucoup aimé ça. Le pire aurait été une fin ou la gentille neuneu Daenerys épouse le gentil neuneu Jon Snow (merci merci de nous avoir évité ça !!!). Le monde est ainsi. Il faut s’y faire. Je ne comprends même pas ce qui vous choque. Les seuls problèmes de cette saison ce sont les quelques incohérences et ne pas avoir traité assez en profondeur des sujets qui avaient été évoqués depuis plusieurs saisons. Mais j’ai adoré la chute. Donc j’en garde un très bon souvenir (alors que je l’avais jetée aux oubliettes).

    1. Je comprends que tous les avis sont différents. Et tant mieux si dans votre cas, la fin de série a rattrapé la chute entamée en saison 7. Mais n’est-ce pas un peu condescendant de venir sur des critiques en désaccord avec vous pour, en gros, nous dire qu’on a tort d’avoir un ressenti différent du vôtre ?

      Je suis d’ailleurs bien d’accord sur le fait que les personnages ne soient pas forcément parfaits ou au contraire totalement mauvais est un des points forts de la série. Dans un sens, je pense que le cheminement vers une fin tyrannique pour Daenerys aurait pu fonctionner, mais pour moi, là, ça ne fonctionne pas, parce que ça se passe en deux épisodes, au dernier moment (et oui, je vois ce que vous voulez dire pour le fait de faire des mauvais choix sous le coup de la colère, mais je ne vois pas où est le pic de colère de Daenerys quand elle s’en prend aux civils qui n’ont rien fait, alors qu’elle n’a pas réagi au moment de la mise à mort de Missandei. Et encore, je pense que ça pourrait se tenir dans la bataille si c’était un peu mieux amené, mais la série va tellement vite qu’il n’y a pas de construction suffisante -à mes yeux en tout cas hein. Je ne vois pas ce que les cloches ont à voir dans son revirement soudain, pourquoi c’est le peuple qui prend quand elle aurait pu directement foncer sur Cersei). Et ce n’est pas parce que Daenerys a eu quelques moments ambigus ci et là dans les autres saisons que ça suffit pour moi (et elle est loin d’être le seul personnage dans ce cas ! Sinon, Arya aurait fini en grosse psychopathe par exemple). Enfin, rassurez-vous, je n’espérais pas vraiment le mariage Jon-Danerys en mode Disney (de toute façon, dans la même veine, leur histoire d’amour avait bien du mal à décoller).

      Les deux dernières saisons (et cette huitième encore plus que la septième) sont pour moi trop rapides et bourrées d’incohérences pour que ça tienne. Ça a complètement gâché mon expérience de la série et mon appréciation de l’histoire. C’est ce que j’ai essayé d’expliquer dans mes différentes critiques d’épisodes.
      Maintenant, tant mieux si ce n’est pas le cas pour tout le monde ! Heureusement même ! Mais je ne peux pas me forcer à changer d’avis…

      1. Mary_macready

        Agree 😉 ✨✨✨✨✨

        Une saison 8 hélas très insatisfaisante , au vue du potentiel .

        Le combat fratricide sauvera les meubles dans cette saison 8 tout de même .

  2. Nahum

    Désolée je ne voulais pas me montrer condescendante, bien au contraire. J’en avais juste assez d’entendre que personne ne semblait comprendre la folie de Daenerys qui me semble totalement logique et inévitable. Le principal problème reste pour moi la rapidité des enchaînements, la forme plus que le fond finalement. Mais vous avez raison : chacun son ressenti.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s