The 100 – 7×03 à 7×06

Vous allez vous dire que je regarde la dernière saison de The 100 à la vitesse d’un escargot. Oui, c’est vrai ! Et au moment où j’écris ces lignes (le 15 octobre …oui, le 15 octobre : il m’aura fallu plus d’un mois pour comprendre comment insérer la balise « lire la suite » avec la nouvelle version de WordPress. Mais bon, j’avoue qu’en fait, j’ai cherché le 15/10 et le 16/10 sans trop de conviction, et je viens de me souvenir que je n’ai toujours pas publié l’article -ni vu la suite de la saison tant qu’à faire, maintenant qu’on est le 19 novembre)… Breeeeef, après cette longue digression, je disais donc « Et au moment où j’écris ces lignes… », je n’ai toujours pas dépassé l’épisode 6 (cela dit, j’avais paradoxalement enchaîné les épisodes 2 à 6 en deux jours 😛 ). Et puisque cela fait plus d’une semaine, mes souvenirs commencent déjà à être flous (autant vous dire qu’un mois après, vu que j’édite l’article en novembre, c’est encore pire pour mon cerveau !). Ce qui veut dire que je vais vous faire part de mes impressions en vrac !

Raven m’énerve. On est censés se sentir mal pour elle parce qu’elle a dû sacrifier la vie de gens en leur mentant pour le bien commun (parce que la série s’est sentie obligée de se la jouer Chernobyl, mais en moins bien…). Personnellement, malgré les discours de Clarke et compagnie qui lui disent qu’elle a bien fait, et l’effort de la série pour nous montrer le groupe de victimes choisies comme des gros relous potentiellement dangereux, je ne suis pas d’accord avec sa façon de faire. Et heureusement qu’elle se sent mal ! Sauf que malheureusement, si ça veut dire se coltiner ses états d’âme jusqu’en fin de saison, ça ne m’intéresse pas. Je suis en train de me rendre compte qu’en fait, je n’apprécie plus vraiment Raven, alors que je l’aimais bien dans les premières saisons. Je trouve qu’elle passe son temps à chouiner et à se plaindre depuis plusieurs saisons. Je vais finir Team Murphy à ce rythme ! (Il me semble pourtant que je ne pouvais pas l’encadrer les premières saisons…).

Je trouve aussi que les histoires de Commanders chez les anciens Grounders commencent vraiment à devenir saoulantes. Bien évidemment, je conçois que cela est réaliste. Ils ne peuvent pas passer outre leurs traditions en un claquement de doigts. Mais c’est tellement frustrant de tourner en rond avec Indra qui choisit de mentir, sa fille qui veut dire la vérité, Maddie qui doit jouer un rôle… Heureusement, on va de l’avant. Et même si l’histoire du Dark Commander qui se profile ne m’emballait pas vraiment l’année dernière, finalement, cela pourrait peut-être avoir du bon plus tard dans la saison. J’émets une réserve, mais je ne veux pas complètement me fermer à cette intrigue. On verra…

Je vous avoue aussi que je regarde les épisodes en étant parfois fatiguée, et cela ne m’a pas aidée à digérer correctement les histoires temporelles (et géographiques apparemment) d’Octavia et compagnie. Et non, pour l’instant, je n’accepte pas de pardonner son comportement antipathique à la fille de Dyonisa (orthographe à vérifier…). On se demande quand même où est passé Bellamy dans cette histoire tordue (mais qui a l’air malgré tout de se tenir). Je crois cela dit que je préfère encore régler les problèmes de Sanctum à la base. La série semble s’être divisée en deux grosses intrigues assez chargées, et vu qu’on n’a qu’une seule saison pour tout finir, j’espère qu’elle n’a pas eu les yeux plus gros que le ventre. Avait-on réellement besoin de tous ces voyages temporels ? Et du coup, avait-on besoin de passer un épisode dans le ventre d’une bestiole quand il semble y avoir pas mal de choses à exploiter et expliquer ? Je suppose qu’on verra aussi. En tout cas, le faux suspense autour de la « mort » de Bellamy ne prend pas du tout, les gars !

Conclusion : C’est à peu près tout ce à quoi je pense après une semaine. Pour l’instant, cette saison n’est pas désagréable à regarder, même si je n’ai pas l’impression que ce soit la meilleure et la plus passionnante. Cela dit, j’ai conscience que mon visionnage totalement irrégulier ne m’aide pas à suivre toute l’histoire et à m’en imprégner correctement (mais je fais ce que je peux !). Je croise les doigts pour la suite…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s